En 2017, la pochette d’album est réduite à une formalité. Les SoundCloud et Spotify demandent aux artistes d’associer un visuel à la musique, mais détrompez-vous, son destin est différent. Elle se retrouve aujourd’hui majoritairement en version miniature sur le web. Et notre attention envers celle-ci est plus légère qu’avant.

Alex Steinweiss, l’homme à qui l’on doit la création de la pochette d’album il y a 80 ans doit froncer les sourcils en voyant apparaître les plus récents essais artistiques d’artistes tels que Kanye West, Jay-Z et tout récemment, LCD Soundsystem. Ces artistes sont-ils aujourd’hui si populaires qu’ils n’ont plus besoin de porter une attention particulière au visuel de leur projet? Ou sommes-nous dans une aire où le minimaliste leftfield qui se transforme facilement en memes est plus rentable sur le web? Rappelons que l’album Yeezus de Kanye West n’avait même pas de pochette. « L’emballage de l’album représente le cercueil ouvert du CD » tweetait l’artiste en 2016.

Mais vous n’êtes pas Kanye. (But if you are Kanye, thanks for reading.)

Donc la question se pose: est-ce que d’investir dans un visuel de qualité est toujours pertinent?

Bien sûr!

Pendant des années la pochette d’album permettait d’attirer l’attention en se démarquant des autres projets dans le présentoir des boutiques. Le cerveau prend entre deux et cinq secondes pour analyser l’image et vous convaincre de donner une chance à l’album. Maintenant que les pochettes d’albums sont sur le web, le temps de réflexion du cerveau et beaucoup plus court car le visuel se retrouve en compétition contre tout ce que vous croiser en une journée: des memes, une photo de votre ex, une vidéo de chat, tout.

« Ne jugez pas un livre par sa couverture. »

Cette expression est désuète. L’offre est énorme et le déficit d’attention ne cesse d’augmenter. Le cerveau se donnera qu’une fraction de seconde à savoir si vous donnerez trois minutes de votre journée à un projet inconnu. Donc si vous n’êtes pas Jay-Z (But if you are Jay-Z, thanks for reading.), créer un visuel qui attire l’attention rapidement est plus important qu’il ne l’a jamais été.

Une bonne pochette d’album saura créer une connexion émotive. À titre d’exemple, le visuel de l’album de Young Thug, où on le voit porter une robe, repoussant les limites de sa personnalité, a créé énormément de conversation à l’extérieur de sa communauté.

En développant une identité forte, vous créez un petit monde propre à vous. Votre défi est d’attirer les gens dans votre monde. Une fois convaincus par l’expérience que vous proposez, ils en parleront à leur entourage et ils partageront la musique. Plus important encore, ils reviendront visiter votre monde et vous aurez alors de nouveaux fans engagés et quelques super fans.

Bien pensé, la pochette d’album peut devenir le premier pas vers une image qui suivra l’artiste pendant un bon moment. Une identité visuelle cohésive peut aussi attirer l’attention des gens de l’industrie et des journalistes. En se démarquant, elle devient l’enveloppe rose parmi la centaine d’enveloppes brunes.

Et malheureusement, si vous n’êtes pas James Murphy (But if you are James Murphy,thanks for reading) et que la première impression que vous donnez est cheap, les gens qui ne connaissent pas votre art débuteront la relation avec le sentiment que votre musique l’est aussi.

C’est faux de voir la pochette d’album comme faisant partie d’un emballage. C’est la première impression de votre projet. Elle permet de faire de votre musique une expérience, de créer un univers. C’est votre image et votre message. C’est votre brand. C’est votre premier outil pour déjouer l’attention.

Quelle est votre pochette d’album préférée? Pourquoi?

Un commentaire sur “Est-ce que la pochette d’album est encore pertinente?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *