Échange ta musique.

Échange-la contre cinq minutes d’attention.

Échange-la contre la possibilité de communiquer avec la personne.

Échange-la contre un abonnement à ta newsletter.

Échange-la contre une invitation à ta page Facebook.

Échange-la contre un partage.

Échange-la contre du feedback.

Échange-la afin de bâtir la confiance.

Échange-la afin de raconter ton histoire.

Échange-la afin de connecter.

Échange souvent. Tu deviendras meilleur.

Il sera ensuite plus facile de l’échanger contre de l’argent.

Nous sommes dans une économie de l’attention. La première étape est de convaincre les gens de vous donner cinq minutes de leur journée. La deuxième est de gagner leur confiance. La troisième est de monétiser leur désir à en vouloir plus.

L’art n’est pas un besoin. Manger est un besoin. L’art est un désir.

Le principe d’achat est fort simple quand il est question de désirs. L’humain va débourser un montant X lorsqu’il envisage que le plaisir relié à ce montant sera supérieur.

Voici un exemple simple. Un billet de spectacle ne vaut pas 200$. Par contre, ils sont des milliers à payer 200$ pour voir Kendrick Lamar sur scène, car ils envisagent que le retour sur cet investissement sera supérieur au montant et qu’ils se rappelleront de l’expérience vécue dans 25 ans. Vendez l’expérience.

Il y a que très peu d’expérience lorsqu’on parle de consommation de musique numérique. C’est facile et robotique pour l’utilisateur. C’était froid un MP3. C’est glacial le streaming.

Le spectacle est une expérience.

L’écoute du vinyle est une expérience.

Discuter avec un artiste après sa prestation est une expérience.

Acheter une statue d’aigle est une expérience. 

Votre prochaine idée devrait être une expérience.

D’ici là, je vous échange trois livres juste ici.

Bonne expérience!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *